logo lecho

La société AREFIM présente son projet

Avant l’ouverture du Conseil municipal de Janville-en-Beauce, jeudi, la société française AREFIM, investisseur, développeur et aménageur, est venue présenter un projet en cours d’études pour le développement de la zone industrielle du Puiset, sur un site de 17 hectares au sortir de l’autoroute A10 à Allaines-Mervilliers.

Ces parcelles de terres appartiennent à l’EPHAD de Janville dont le président du conseil d’administration est le maire de Janville en Beauce, Stéphane Maguet. Il s’agirait de développer un projet d’implantation d’une surface bâtie de 53.000 mâ de bâtiments susceptibles d’entraîner la création de 300 emplois à haute valeur ajoutée.

Un hôtel, une crèche

La qualité du bassin d’emploi, la localisation et l’accessibilité, le PLUi (Plan local d’urbanisme intercommunal), la commune et la communauté de communes favorisent un tel projet.

Ces promoteurs ont cité en exemple leur réalisation près d’Orléans (Loiret), le Cosmetic Park, implanté sur 130.000 mâ. Leur concept comprendrait aussi un hôtel, une crèche, un club sportif et tous les bâtiments seraient de haute qualité environnementale, Les clients de la société sont des sociétés françaises telles que Dior ou LVMH. Elle reste propriétaire des locaux et en assure sa gestion. Les élus ont posé de nombreuses questions sur ce projet en particulier sur les compensations à apporter au milieu agricole ou sur la qualité environnementale.

Cette présentation était purement informelle, la compétence du développement économique étant communautaire.

Source : lechorepublicain | 29/06/2021