CICAL et KS groupe jouent la synergie

Ingénierie. Les deux entreprises, déjà rassemblées dans Cical Synergies, ont ouvert des locaux communs près de Reims, dans la Marne.

A l’occasion dans 40 ans de Cical, son président, Jean-Lucs Ries, a rappelé : “Nous sommes une entreprise familiale et souhaitons le rester en offrant un service complet pour la construction d’usines agroalimentaires”.

CLÉ EN MAINS

Il y a six ans, la société d’ingénierie basée à Reichstett, dans le Bas-Rhin (CA : 6M€, 50 salariés), s’est rapprochée de KS groupe, spécialiste du bâtiment, pour créer une entité commune, Cical Synergies. Objectif : “penser et développer le process industriel ainsi que son enveloppe, le bâtiment”. En tant que contractant général, Cical Synergies (CA : 25M€, 15 salariés) offre du clé en mains : études, architecture, financement, administratif… Depuis quelques mois, les deux entreprises alsaciennes partages des locaux communs, à Bezannes, près de Reims, où Cical avait déjà une agence. Cical Synergies s’est aussi étoffée avec le rachat en avril dernier d’Ingeflu , un bureau d’études et de modélisation dédié à l’ingénierie industrielle. “Nous avons une expertise forte sur les brasseries, notre secteur historique, les vins, les eaux minérales, le champagne, mais aussi la charcuterie ou le chocolat”, poursuit Jean-Luc Ries. Plusieurs chantiers ont été réalisés ou sont prévus comme Alpro, Pol Roger, Moët & Chandon, Veuve Clicquot… En février dernier, KS groupe est entré dans le capital de Cical à hauteur de 20%.

Auteur : I.G.

Source : RIA, la revue de l’industrie agroalimentaire