Le Coréen HJC renforce sa logistique européenne

Leader mondial du casque moto, le Coréen HJC a choisi Reichstett pour l’implantation de son nouveau centre logistique. L’investissement, de l’ordre de 5 millions d’euros, sous-tend les ambitions commerciales du groupe sur ce marché. La plateforme a été inaugurée ce mardi. Le leader mondial du casque de moto expose quelques 300 modèles dans son nouveau show-room.

Portant des gants blancs, armés chacun d’une paire de ciseaux, les dirigeants de la société, les élus et les partenaires économiques du projet ont coupé le ruban dans la tradition coréenne. L’Alsace n’accueillait pas un nouvel investisseur étranger. HJC y est présent depuis 20 ans, mais renforce son ancrage dans le paysage économique local avec son nouveau centre logistique européen. 

À l’étroit sur son site de Bischheim (1 200 m2), le groupe coréen a déménagé début janvier dans un entrepôt tout neuf et fonctionnel à Reichstett, dans l’Ecoparc, créé sur le site de l’ancienne raffinerie. Plusieurs raisons expliquent ce transfert : « la taille des locaux trop exigus par rapport au volume traité, un besoin de modernisation, une mise en avant de l’ensemble de la gamme avec un show-room plus vaste, et un accueil client renforcé », détaille Yasmina Azibi, responsable des projets sur l’Eurométropole à l’ADIRA. L’Agence de Développement d’Alsace a accompagné HJC dans la recherche du terrain, le financement…  L’investisseur coréen « privilégiait également dit-elle, l’environnement et le cadre de vie pour ses salariés expatriés ».

Un objectif de croissance de 200 % en 3 ans

Réalisé par KS Construction, le nouveau bâtiment offre une capacité de stockage de 210 000 à 250 000 casques, une optimisation de l’espace et de la gestion des flux par un stockage en hauteur et largement robotisé. 

Le fabricant de casques de motos pour le grand public et les pilotes professionnels s’est diversifié il y a deux ans dans le casque vélo technique. Un produit qui trouve aussi un lieu d’exposition à Reichstett. La plateforme héberge également le SAV, un centre d’appels clients (customer service) multi-langues, et la partie administrative.

« Avec le développement de l’accueil clients, le site reçoit plus de monde. C’est bon pour l’Alsace en termes d’attractivité et d’image », se réjouit la représentante de l’Adira. HJC sert un marché de professionnels (distributeurs, magasins…), avec pour principaux clients la France, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie. 

Le nouvel outil logistique est au service de la stratégie de développement commercial du groupe en Europe. Son fondateur Wan Ki Hong mise « sur une croissance de 200 % dans les trois ans ». L’entrepôt de Reichstett, où travaillent 30 personnes, prévoit une dizaine d’embauches dans la même période.

Source : Dernières Nouvelles d’Alsace
Isabelle NASSOY